La recette de ma mamm-gozh

La recette de ma grand-mère

Ingrédients

100 g de bonne humeur

125 g d’échanges en breton

150 g de nourriture gourmande

½ l d’entraide

une pincée d’humour

de l’amour à volonté

Préparation

  • Choisir une recette avec ta grand-mère (votre recette préférée, une recette de famille,…)

  • Réaliser la recette ensemble, en parlant breton le plus possible (si ta grand-mère ne parle pas breton, tu peux lui apprendre quelques mots !)

  • Quand la recette est terminée, prendre une photo de vous deux avec le plat

  • Ecrire la recette en breton : le nom du plat, les ingrédients, la préparation, la petite histoire de la recette (d’où elle vient, qu’est-ce qui vous plaît, pourquoi vous avez aimé la réaliser…)

  • Il est temps de goûter…

  • Envoyer la recette et la photo avec vos noms et adresse à buhezin.tiarvroleon@gmail.com pour le dimanche 7 mars… fête des grand-mères !

A l’occasion de la fête des grand-mères, nous vous proposons de participer à la création d’un petit recueil de recettes en breton, réalisées par une grand-mère et son (ou ses) petit-enfant(s). Le choix de la recette est libre, il s’agit avant tout de passer un moment agréable qui favorise la transmission.

Le petit défi que nous proposons, c’est d’utiliser le plus de breton possible en cuisinant. La transmission peut se faire dans les deux sens, notamment si la grand-mère n’est pas bretonnante mais prête à apprendre quelques mots de ses petits-enfants. Les aides extérieures sont bienvenues (parent, ami, voisin bretonnant, et même le dictionnaire si besoin!).

Ti ar Vro Leon se chargera d’harmoniser les fiches et d’en faire un petit livret qui sera téléchargeable sur le site internet de l’association. Les grand-pères peuvent déjà se préparer, ce sera leur tour pour leur fête le 3 octobre !

A propos du projet

Il s’agit de passer un moment agréable entre grand-mère et petit-enfant pour transmettre une recette de cuisine.

Le choix de la recette est libre : le plat préféré de l’un des deux ou des deux ; un plat facile, rigolo ou plaisant à faire ; une recette transmise depuis longtemps dans la famille ou lors d’une occasion particulière ou inventée,…

Pendant que l’enfant et sa grand-mère cuisineront, le défi sera d’essayer d’utiliser le plus possible le breton pour échanger :

  • Si la grand-mère parle breton ou connaît un peu la langue elle pourra partager ses connaissances avec son petit-enfant. De son côté l’enfant pourra apprendre d’elle mais aussi expliquer ce que lui a appris à l’école.
  • Si la grand-mère ne parle pas breton, ils pourront chercher ensemble comment se disent les choses à l’aide de ce qui a été appris à l’école, d’un dictionnaire ou de l’aide d’un voisin, d’un ami, d’une connaissance.

Quand la recette sera réalisée, il faudra rédiger une fiche de recette en breton indiquant :

  • le nom de la recette,
  • les ingrédients nécessaires,
  • les étapes de préparations,
  • dire d’où vient la recette
  • et enfin expliquer pourquoi cette recette a été choisi et ce qui a plu lors de sa réalisation et sa dégustation.

Il faudra prendre une photo de l’enfant et de la grand-mère avec devant eux le plat réalisé.